La Zone

Quel est cet espace que chaque trader aspire à rejoindre ? Comme je l’ai écrit dans l’article « Trading et inconscient », la zone, c’est ce territoire comportemental où l’individu maitrise désormais les techniques sans même y penser. Elles font partie entièrement de sa personnalité et les gains et les pertes n’ont pas plus d’impact émotionnel que de raison. Le trader sait que le flux des opportunités est incessant et son attitude est sereine.

Il m’a fallu du temps pour atteindre cet objectif, à force d’un travail acharné dans lequel j’essaie de me maintenir en respectant les règles que je me suis imposé. Quand j’ai commencé le trading il y a plus de 12 ans, personne ne m’avait prévenu de la difficulté de la tâche ! Le trading pour le compte d’une banque, d’un hedge ou pour compte propre c’est un travail DIFFICILE presque tous les jours.

Bien loin des stéréotypes véhiculés sur ce métier, la réalité est simple et cruelle.

Si vous n’avez pas emprunté la « voie royale » des études, vous n’avez rien à attendre des institutions financières qui sont, aujourd’hui, davantage à la recherche de robots performants plus que de traders.

Il vous reste donc le trading pour votre compte et pour parvenir à entrer dans ce cercle (vivre du trading), il n’y a qu’une seule façon : il faut du temps et du capital !

L’équation est la suivante

Réussite = Motivation + Travail + Temps + Formateur + Coach + Capital

L’apprenti trader qui a déjà lu ou entendu cela préfère généralement ignorer cette réalité plutôt que de réfléchir sérieusement au problème. Car il existe bien un problème à ignorer cette information !

Certains croient, qu’avec quelques connaissances sur les marchés (qu’ils pensent trop suffisantes) il est possible avec un peu ou même beaucoup de capital, de devenir trader indépendant. Ils sont dans l’erreur la plus totale. La probabilité d’y parvenir est extrêmement faible pour ne pas dire inexistante, sans dès le départ, l’addition d’un capital conséquent et d’un formateur-coach. Y parvenir rapidement est de surcroît totalement illusoire.

Votre formateur-coach devra vous apprendre une méthode sérieuse et vous consacrer le temps nécessaire et indispensable pour vous épauler tous les jours pendant 9 mois à 1 an. C’est effectivement le temps qu’il faut pour mettre en place une méthodologie de travail sérieuse. En outre, le travail que vous devrez fournir ne le sera pas sans une motivation de tous les instants.

Non, avec 50 000€ pour commencer, vous ne générerez pas 10% par mois au bout de six mois !

Ce n’est pas vrai et y croire coûte que coûte en vous accrochant à cet objectif vous mènera à la ruine (économique et psychologique). Soyez-en convaincu dès maintenant pour ne pas perdre votre temps et votre argent.

Pour commencer, sachez que 10% tous les mois et pendant des années est un score réservé à une élite de traders, et il leur a fallu des années de travail acharné pour y parvenir. D’autre-part, 2% tous les mois et à long terme sont une excellente performance !

Démonstration

En admettant que vous soyez convaincu qu’une formation et un coaching sont indispensables, il vous faudra pour commencer trouver le bon formateur, ce n’est déjà pas une tâche facile ! En France, on compte sur les doigts d’une main ceux qui ont la compétence pour vous accompagner jusqu’au 2% mensuel.

Vous devrez faire très attention à ne pas tomber sur un escroc, car il y en a beaucoup (aucun formateur n’est évalué sur ses compétences, et les beaux parleurs font très bien illusion auprès des novices). Admettons que vous trouviez le bon, il vous faudra le rémunérer pour l’apprentissage de sa méthode et pour le temps qu’il passera à vous coacher.

Partons du principe que la méthode est excellente et que le coaching est à l’avenant. Vous voilà six mois après, expérimentés, heureux détenteur d’un track record à 2% par mois sur un ou deux mois (vos pertes du démarrage sont épongées) et vous voilà donc capable, en théorie, d’intervenir sur les marchés pour y gagner votre vie.

Mais au fait, combien de capital vous reste-t-il sur vos 50 000€ ?

Excluons de la démonstration le capital que vous avez brûlé pour votre train de vie pendant six mois (c’est difficile de trouver une valeur moyenne correspondant au train de vie de chacun). Ne prenons en considération que le montant de la formation et du coaching. En furetant sur le Web vous trouverez un coût moyen entre 7 500 et 10 000€ pour 6 mois. Il vous reste environ 40 000€ pour opérer sur le marché.

À 2% par mois cela représente 800€ auxquels il vous faudra soustraire l’impôt sur les plus-values mobilières et la CSG-CRDS, soit environ 35%. Est-ce assez pour assurer votre train de vie ?

Tout ça pour ça ? Et pourtant vous avez obtenu la meilleure note : 20 sur 20 ! (et en 6 mois seulement !)

Le voile vient de se lever sur le vrai visage de la réalité du trading pour compte propre. Même en possédant 200 000€ et en ayant pris le bon chemin dès le départ, le trader indépendant ne doit pas espérer doubler son capital ni mener grand train (pas de vie facile). Cela dit, cette activité permet de choisir son lieu de vie et il y a beaucoup de très belles régions où il fait bon vivre avec près de 4 000€  « bruts » par mois…

Avec 150 000€ – 200 000€ vous pouvez tenter l’aventure du trading pour compte propre. En prenant immédiatement le bon chemin (formation + coaching à temps plein pendant 9 mois à 1an), en vous impliquant totalement avec un bon formateur est un bon coach. À condition aussi que 4 000€ vous suffisent, sinon il vous faudra davantage de capital (le curseur c’est 2% par mois) Avant tout et à tout moment, rappelez-vous toujours qu’en trading : le plus important est de préserver son capital en toutes circonstances.

Le capital

Combien faut-il ? C’est la question que j’entends le plus souvent. Je ne peux pas vous répondre si je ne sais pas de combien vous voulez gagner ! Mais avec ce paramètre, je peux vous répondre. Et la réponse risque de ne pas vous plaire

Prenons par exemple 1 000€ par mois en moyenne. Je prends cet exemple pour que chacun puisse facilement faire sa propre projection (il est évident qu’exercer cette activité pour ce gain n’a pas de sens si vous souhaitez en vivre, en France en tout cas).

Il vous faut donc au minimum 50 000€ de capital si nous partons du principe que vous pouvez réaliser une moyenne de 2% par mois. 100 000€ de capital pour réaliser 2 000€, etc….. À cette somme il vous faudra ajouter ce que vous aurez à dépenser pour vous former et vous faire coacher. Arithmétique simple et peut être déceptive mais parfaitement exacte.

Savoir ouvrir une position à bon escient et savoir bien la gérer ne sert à rien sans un comportement adapté : être systématique, maîtriser une technique et établir des stratégies pour ne pas hésiter lorsque l’opportunité est devant vous. C’est cette assurance que vous devrez gagner car personne ne pourra le faire à votre place.

C’est la clef pour bâtir l’indispensable confiance dont vous aurez besoin, et la confiance ne se décrète pas elle s’acquière, et en trading cela demande… du temps !

Le temps

La pression du temps qui passe est la même que celle qui consiste à se fixer un objectif de gains. Cette pression vous enverra au tapis, aussi sûrement que l’effet de levier. Toute forme de pression vous amènera à faire n’importe quoi (comme prendre du levier par exemple).

L’objectif de rentabilité, le temps qui passe (c’est la même chose) sont les dangers les plus mal appréciés au départ et vous rencontrerez peu de formateurs qui évoqueront honnêtement ce sujet.

Les plus honnêtes ne pourront vous répondre catégoriquement sur votre capacité à y parvenir, car ils ne vous connaissent pas et ne savent pas comment vous allez réagir face aux marchés même équipé d’une excellente méthode et d’un excellent coaching. Les autres n’en ont que faire, ce qui leur importe c’est de vous vendre quelque chose et donc de vous dire ce que vous avez envie d’entendre !

Apprendre une bonne méthode d’intervention sur les marchés ne prend pas beaucoup de temps, sauf sans doute celui de trouver une personne qui en détient une et accepte de vous former. Sur le plan purement technique donc, c’est assez rapide (quelques semaines à quelques mois tout au plus suivants votre niveau). Ce qui vous prendra le plus de temps se situe sur le plan comportemental.

Et là, il vous faut impérativement un coach à plein temps pendant plusieurs mois (9 mois à 1 an en travaillant tous les jours me paraissent une moyenne réaliste). Il vous cadrera plusieurs fois par jour pour vous empêcher de faire les erreurs que tous les débutants font et que les pros connaissent parfaitement (ils sont passés par là eux aussi).

Chemin faisant et sans en prendre immédiatement conscience, vous allez acquérir une expérience indispensable sur le chemin de l’autonomie.

Être performant en trading prend du temps, parce qu’il y a un océan entre maîtriser sur le plan technique une méthode qui gagne, et être capable de l’appliquer sans douter et en la respectant scrupuleusement (Tous nos comportements sont liés).

N’écoutez pas les sirènes

Ne croyez pas le marketing des vendeurs de rêves qui n’ont en tête que l’image des gains abondants qu’ils feront sur votre dos.

Tout est fait pour que vous n’entriez pas dans La Zone !

C’est triste, mais c’est comme ça, « l’industrie » du trading pour les particuliers est essentiellement bâtie sur la captation de votre épargne. Ses gains sont vos pertes.

Vous avez finalement compris que vous avez cru à ces promesses et avez perdu tout ou partie de vos économies sur les marchés ? Ne vous blâmez pas, vous n’aviez pas les éléments pour savoir.

Et si cela peut vous consoler un peu, parmi ceux qui évoluent dans le cercle restreint des traders gagnants sur le long terme, beaucoup ont aussi payé cher pour apprendre la vérité.

Dites-vous bien que l’écrasante majorité des « traders-formateurs » n’a jamais réussi en trading. Leur « gagne-pain » principal c’est la formation. Rien d’étonnant à ce qu’ils n’hésitent pas à dire aux candidats ce qu’ils veulent entendre sans état d’âme.

« Vous voulez devenir trader ? Vous avez 30 000€ ? 2 000€ par mois pour vivre ? Pas de problème ! Chez moi les élèves font du 15% par mois ! Je suis le meilleur ! Et pour le même prix je m’occupe de l’optimisation fiscale. Et pour la station de trading, vous avez ce qui faut, parce que chez nous, y a le top…. »

Ne soyez pas dupes, la logique qui prédomine en matière de formation au trading est avant tout mercantile !

Pour conclure

Que vous soyez débutant, ou même déjà un peu expérimenté si vous souhaitez entrer dans cette « Zone » que j’évoque en début d’article, je vous incite à vous former.

J’insiste lourdement sur le fait d’acquérir une formation de pointe dans laquelle tous les aspects techniques seront abordés, ainsi qu’une assistance psychologique à laquelle vous pourrez faire appel pour éliminer les biais comportementaux que vous ne manquerez pas, soyez-en certain, de mettre en œuvre quand vous interviendrez sur les marchés. Comme je l’ai déjà écrit, le trading révèle tout ce qui est caché dans notre inconscient et nous empêche de nous accomplir comme trader et comme être humain.

Encore une fois fuyez les marchands d’illusions, ils ne sont pas si difficiles à reconnaître, ils parlent beaucoup et ils tradent peu. Pour progresser, armez vous de patience d’humilité et remettez-vous en question quand des erreurs se répètent.

Les aptitudes sont ce que vous pouvez faire. La motivation détermine ce que vous faites. Votre attitude détermine votre degré de réussite.

 

© 2018 Francis Keyvan