Avant tout, il est important de faire la distinction entre l’ego surpuissant (qui constitue une forme d’immaturité) et la confiance en soi qui résulte de l’acquisition d’un savoir par l’expérience et qui généralement engendre une forme d’humilité.

En tant que trader comment vous positionnez vous ? vous êtes vous déjà rendu compte de la désastreuse tendance qu’a l’ego à modifier la perception de notre environnement et surtout à fabriquer une image de nous-mêmes derrière laquelle nous cachons les faiblesses que nous ne voulons pas voir.

Nous pouvons parfaitement relier cette problématique de l’ego à celle de l’inconscient.

Les deux travaillent en commun en obscurcissant notre vision et en produisant tous les biais comportementaux qui sont à la source de la plus grande partie de nos frustrations, de nos peurs et de nos échecs.

Comme je l’ai écrit dans l’article « Trading et inconscient » il est important de bien comprendre les motivations qui nous incitent à tenter l’aventure du trading.

Derrière de louables intentions, peuvent se cacher des tendances refoulées que nous découvrirons vite à l’œuvre dans l’expérimentation du trading.

Chacun vit avec des frustrations la plupart du temps méconnues.

Notre conditionnement à nous conformer à la norme sociale la plus intégratrice possible repousse ces frustrations très loin de notre conscient, mais ce qui est caché inconsciemment cherche toujours une porte de sortie pour se révéler et la pratique du trading peut parfaitement en être l’expression.

Il faut bien saisir le lien étroit qui existe entre la volonté de domination de l’ego et les frustrations.

Les frustrations refoulées profondément engendrent plus ou moins à notre insu une forme de soumission à laquelle l’ego refuse de se plier, c’est un combat entre deux aspects généralement ignorés de notre conscient qui s’engage.

L’ego veut affirmer le pouvoir du JE et lutte contre cet asservissement aux insatisfactions auquel nous avons cédé.

La tendance première de l’ego est la domination à tout prix.

Donc, quand vous vous engagez sur la voie du trading posez-vous la question de savoir qui ou quoi vous voulez dominer.

Le trading est une activité concurrentielle et exigeante émotionnellement, mais c’est avant tout une épreuve avec nous-mêmes. Personne ne dominera le marché et ses composantes et bomber le torse devant quelques gains en oubliant les défaites sous l’emprise de cette affirmation du moi n’a, je vous le garantis, jamais produit de bons traders !

Tous les biais comportementaux dont j’ai déjà parlé dans les articles précédents sont le résultat d’un ego non maitrisé, cette volonté forcenée de puissance produit à terme toutes les causes de l’échec.

De même, il ne faut pas confondre l’agressivité en trading et dans la vie.

C’est pourtant souvent un comportement qu’ont les traders infectés par leur ego, une petite voix au fond d’eux leur dit bien qu’ils se voilent la face sur certaines de leurs problématiques comportementales, mais ils refusent de l’admettre consciemment.

Ce conflit intérieur engendre souvent de l’agressivité dans le comportement général, quand je remarque un comportement agressif ou borné dans le discours et l’attitude d’un trader c’est le signe qu’il a des problèmes dans son trading.

Ce type d’individu est en lutte permanente contre la vérité qui tente de l’éclairer et l’image du moi qu’il a construit, il rejette ses fautes sur le marché ou les autres et finalement est condamner à trader dans la peur tout en essayant de se persuader qu’il est le plus fort.

Il ne se rend absolument pas compte de la contradiction de la situation et il faut parfois de longues années de souffrance, de rage et de pertes avant d’admettre le problème.

Cupidité, orgueil, impétuosité, trading d’ennui, surconfiance… ce ne sont que quelques-uns des travers les plus fréquents quand l’ego ne s’est pas soumis de plein gré à la raison objective.

L’ego est une excroissance du moi qui n’est qu’une illusion, une création de notre mentale qui nous emprisonne, nous aveugle et nuit à notre perfectionnement.

Dans le bouddhisme Zen la notion de moi n’existe pas, cette philosophie propose de vivre dans l’ici et le maintenant, sans peur, sans espoir et sans crainte.

C’est peut-être l’attitude que nous devrions avoir dans le trading…

© 2016 Francis Keyvan